Bien faire attention avant de demander un crédit auto

Pour acheter une nouvelle voiture, on a pas toujours les moyens de le faire sans demander un credit auto, et à ce titre, il faut bien se munir de toutes les informations nécessaires et utiles afin de ne pas avoir de soucis par la suite. Vous pouvez trouver le  meilleur taux de prêt auto soit auprès de votre banque pour un prêt personnel ou alors auprès du concessionnaire autos directement. Dans les 2 cas, il faut bien se renseigner auparavant et ne pas se précipiter, car un crédit reste toujours une démarche sérieuse quelque soit la raison.

Concernant la banque ou les filiales bancaires, vous pourrez prétendre soit à un prêt personnel (crédit classique) pour acheter une voiture ou autre chose, soit à un crédit affecté ( uniquement pour l’achat d’un véhicule ). Pour commencer les démarches, la banque en question vous remettre une offre écrite et officielle valable 15 jours. Cela vous permettra de réunir les pièces à fournir et de bien prendre connaissance des conditions à respecter pour obtenir votre prêt. Ensuite, si vous êtes d’accord pour finaliser votre demande de crédit personnel ou affecté, l’organisme prêteur vous transmettra son accord définitif. La loi en vigueur vous permet de vous rétracter et refuser l’offre durant une période de 14 jours.

Le crédit auto du concessionnaire a 2 avantages précieux comme le remboursement débutant seulement au moment de la réception de votre voiture, ainsi que l’annulation pure et simple de l’achat du véhicule et du prêt, si toutefois vous découvrez un défaut grave et important au moment de la livraison. Il faudra bien sur apporter les preuves à l’appui pour justifier l’annulation. Le délai de rétractation est le même que pour les banques à savoir 2 semaines. Même chose si toutefois votre prêt n’est pas accordé par votre conseiller financier, la vente s’effacera de la même manière après avoir fourni les documents bancaires refusant votre prêt.

Il faut bien savoir aussi qu’en cours de remboursements de prêts, des problèmes financiers peuvent surgir et vous empêcher d’honorer votre crédit auto. Dans ce cas précis, vous avez l’opportunité de vous adresser au tribunal d’instance de votre région qui pourra éventuellement vous accorder un sursit de 2 années supplémentaires pour payer les prélèvements non effectués pendant quelques mois. Si la situation est encore plus grave, vous pouvez demander à être entendue par la commission de surendettement pour que celle-ci puisse effacer votre dette.

Vous avez aussi la possibilité de rembourser votre crédit auto avant le terme officiel de celui-ci, c’est à dire par anticipation. Dans ce cas précis et selon la législation, la banque n’aura pas le droit de vous réclamer des indemnités compensatoires.

Le crédit auto est un crédit de consommation au même titre que le prêt personnel. La période légale d’endettement doit être supérieure à 3 mois et le montant du crédit octroyé plafonné à 21500 Euros. Il faut savoir que le taux est supérieur chez le concessionnaire autos, contrairement aux structure bancaires, et qu’il perçoit une participation sur les ventes et ses propres crédits.